ClicConjugueur
   
   
Index de la grammaire
A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Quand faire accorder dans une forme pronominale

TOUJOURS ACCORDER LE PARTICIPE PASSÉ AVEC LE SUJET

• quand le participe passé n’existe pas en dehors de la forme pronominale.

- Martine s’est absentée
- Martine et Marie se sont absentées
- Éric s’est absenté
- Éric et Paul se sont absentés

On dit que le participe appartient à un verbe qui est toujours pronominal.
Liste de participes passés se trouvant toujours en forme pronominale
ACCORDER LE PARTICIPE PASSÉ AVEC LE SUJET

• quand le participe passé existe en dehors de la forme pronominale ET quand le sujet est la réponse à la question faite en ajoutant QUI ou QUOI au verbe

- Martine s’est habillée (habillé qui? Martine)
- Les garçons se sont regardés dans le miroir (regardé qui? Les garçons)
- Marie s’est coupé les cheveux (coupé quoi? les cheveux / La réponse n’est pas le sujet du verbe.)
- Les deux soeurs se sont souri. (On ne peut pas faire la question QUI, alors il n'y a pas d'accord.)

ATTENTION !

Cette règle n’est pas vraie dans tous les cas. Consultez la liste
Des participes passés et leurs accords

ACCORDER LE PARTICIPE PASSÉ AVEC AUTRE CHOSE QUE LE SUJET

• quand le participe passé existe en dehors de la forme pronominale ET quand il y a une réponse à la question faite en ajoutant QUI ou QUOI au verbe ET quand cette réponse est avant le participe

- La chemise qu'il s'est achetée (acheté quoi? La chemise)
- Il s'est acheté une chemise. (acheté quoi? une chemise / cette réponse n'est pas avant le participe)

ATTENTION !

• Quand le sujet est le VOUS de politesse, le participe passé reste au singulier, mais il peut s’accorder encore en genre.

• Si le sujet du verbe pronominal ne peut pas agir par lui-même, le participe passé s'accorde avec ce sujet.

• Le verbe ARROGER S' n'existe pas en dehors de la forme pronominale, mais le participe ne s'accorde jamais avec le sujet.
Le participe s'accorde avec la réponse à QUOI, si cette réponse est avant le participe.

Le verbe ENTRENUIRE S' n'existe pas en dehors de la forme pronominale, mais le participe ne s'accorde jamais.

Le verbe TAIRE s'accorde en forme pronominale quand il a le sens de cesser de parler.
Mais il peut s'accorder ou pas quand il a le sens de cacher, garder secret : il suit alors la règle des verbes dont le participe passé existe en dehors de la forme pronominale.

- vous vous êtes trompé, Monsieur Tremblay
- vous vous êtes trompée, Madame Lafleur


- Les feuilles se sont enflammées.
- Ces maisons s'étaient vendues difficilement.

- Ces directrices se sont arrogé des pouvoirs.

- Les pouvoirs que ces directrices se sont arrogés. (arrogé quoi? Les pouvoirs)

- Ces ouvriers se sont entrenui.
- Ces ouvriers se sont entre-nui.


- Elle parlait depuis des heures, puis elle s'est tue.

- Les choses qu'ils se sont tues.
- Ils se sont tu tant de choses.

LE PARTICIPE PASSÉ SUIVI D’UN ADJECTIF OU D'UN PARTICIPE PASSÉ

• Quand un participe passé est suivi d'un adjectif ou d'un participe passé en accord avec le sujet du verbe pronominal, il faut toujours faire l'accord avec le SUJET.

• Comme, très souvent, on peut considérer que la réponse à la question est une proposition (Elle a cru qu'elle était abandonnée de tous.), il serait plus logique de ne pas faire l'accord. Le bon usage en a voulu autrement.

- Elle s'est crue abandonnée de tous.
- Ces hommes se sont imaginés millionnaires.
- Elles se sont crues battues.
- Ils se sont jugés incompétents.
- Elle s'est dite enchantée par le spectacle.
- Ses filles se sont voulues riches.
- Ces avocats s'étaient voulus imbattables.
On remarque que la plupart de ces participes passés suivis d’un adjectif font référence à des perceptions (jugé, dit, cru, trouvé) ou à un souhait (imaginé, voulu).