ClicConjugueur

Sans-Faute-G
8e édition


NE PERDEZ PAS LA FACE POUR UNE FAUTE DE FRANÇAIS
Dictionnaire interactif 3 dans 1


seulement 4,99 $

POUR MAC, IPAD et iPHONE
en savoir plus

 
Index de la grammaire
A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Quand et comment utiliser les guillemets

• Quand on rapporte ce que quelqu'un a dit.

 

 

- Le président a déclaré : « Je quitterai mon poste dans un mois. »
- Louis XIV a dit : « C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre. »
ATTENTION !

• Comme dans les exemples précédents, quand ce qui est entre les guillemets est une phrase indépendante complète, le dernier signe de ponctuation est mis avant le guillemet fermant.

- Elle nous a demandé : « Quel chemin dois-je prendre? »
- « Où va-t-il chercher cela? » demanda-t-elle, en colère.

• Si ce qui est rapporté n'est pas complet et commence alors par une minuscule, le dernier signe de ponctuation est après le guillemet fermant. - Elle m'a dit que « la musique est essentielle à la vie ».
- Il avoua qu' « on ne comprend pas toujours la tristesse des autres ».
- Il faudrait, selon les analystes, « refaire tous les calculs ».
• Si une citation comporte une petite partie qui n'appartient pas à la citation (incise), on poursuit la citation. - « Sans votre aide, dit le garçon, je n'y serais jamais parvenu. »
 

• Les guillemets servent à faire ressortir un mot ou une expression.

• Quand l'auteur veut signaler qu'il ne fait que rapporter quelque chose qui peut choquer ou qui ne respecte pas le français.

- Ce parti a été reporté au pouvoir pour une « cinquième » fois; c'est du jamais vu.

- Il a traité sa voisine de « vieille folle » parce qu'elle balaie le trottoir.
- Il n'y a qu'une seule « alternative », vendre la boutique.